Investir sans CDI, est-ce possible?

Bonjour,

Je suis en CDD depuis peu et je commence à mettre de l’argent de côté. Est-ce que je peux commencer à investir dans l’immobilier sans CDI ? Quelles sont les possibilités ?

Merci pour votre aide !

Marie

Bonjour,

En pratique, oui, vous pouvez investir dans l’immobilier sans CDI. Mais notez dans un premier temps que tout dépend de votre projet d’investissement immobilier et de votre objectif final.

Si vous souhaitez simplement placer des parts de vos revenus ou de votre épargne dans un projet immobilier, vous pouvez tout à fait investir dans une SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) ou du crowdfunding immobilier, en étant actuellement en CDD.

Investir dans une SCPI, c’est investir dans l’immobilier sans être directement propriétaire. Vous ne passez pas par les différentes étapes considérées parfois comme contraignantes pour devenir investisseur d’un bien immobilier, comme la recherche du bien, la négociation, le lancement et le suivi des travaux, la recherche du locataire, la gestion de la location… Pour simplifier grossièrement cet investissement, vous achetez uniquement des parts de SCPI avec votre épargne et vous profitez du rendement réel perçu chaque année. C’est une façon d’investir dans l’immobilier et de voir son épargne fructifier, sans être bloqué par la demande de crédit immobilier. Vous percevez des revenus issus de la gestion locative des immeubles au prorata du nombre de parts que vous avez achetées et en fonction des résultats de la SCPI.

Si vous souhaitez investir dans le crowdfunding immobilier, la démarche est un peu différente. Vous financez un projet à plusieurs et chacun place la somme qu’il désire dans le projet immobilier : 1 000€, 2 000€, 5 000€… Ce projet est en général mis en place par un promoteur, qui va pouvoir financer la construction par exemple d’une résidence, via l’argent engagé par les investisseurs. Il va ensuite revendre les biens et en tirer une plus-value. Cette plus-value sera redistribuée aux investisseurs du projet, à hauteur du rendement affiché au moment de l’investissement et à hauteur de la part placée.
Si vous souhaitez investir dans l’immobilier locatif ancien, dans la pierre, sans CDI, ce sera plus compliqué.

À moins d’avoir le montant du projet sur votre épargne et d’investir cash, les banques vous demanderont une situation stable : le CDI en fait bien souvent parti, pour justifier de l’accord d’un prêt bancaire et de votre capacité à rembourser les mensualités du crédit. Votre taux d’endettement ne devra pas dépasser 35% de vos revenus et vous devrez vous constituer un apport personnel (en moyenne 15% du montant de votre projet) pour couvrir les frais annexes de transaction (frais de banques, frais de notaires…). Cet apport vient surtout rassurer la banque sur votre capacité de financement et de remboursement de crédit. C’est aussi un gage de votre sérieux, de votre capacité à épargner et de gérer vos comptes.

En étant en CDI, ou fonctionnaire, la banque vous prêtera beaucoup plus facilement. Mais vous pouvez tout à fait contracter un prêt et investir dans la pierre sans CDI. Ce qu’il faut surtout, c’est être capable de présenter sa situation et ses ressources de manière stable. Si vous êtes auto entrepreneur ou indépendant, vous devrez justifier d’au moins 2 années d’exercice, l’idéal étant 3. Votre CDD semble récent. Si c’est le cas, effectivement, cela sera plus compliqué pour vous. Mais n’hésitez pas à contacter votre banquier pour en savoir plus. Si des relations de confiance se sont créées depuis plusieurs années, vous pouvez avoir de bonnes surprises !